Genre aux poings est une série de dix entretiens consacrés aux féminismes de 2021 et à leur bouillonnement. De réflexions théoriques en récits d’activistes, cette série de podcasts propose un tour d’horizon en dix épisodes des stratégies de lutte contre la domination patriarcale. Au micro de Radio Parleur, nos invitées tissent chacune un pan de ce combat pluriel, en une trentaine de minutes.

« On se lève et on se casse. » Pour sa saison 2, Genre Aux Poings se consacre aux féminismes de 2021 et à leur bouillonnement. Quelles stratégies coexistent contre la domination patriarcale ? Réflexions théoriques et récits d’activistes, nos invitées racontent et expliquent les stratégies de lutte contre la domination patriarcale.

Le point commun de celles qui parlent dans Genre Aux Poings ? Elles ont depuis longtemps passé les étapes de la prise de conscience et celle de la libération de la parole. Elles s’opposent maintenant aux inégalités de genre, radicalement, chacune sur son terrain. Des réseaux sociaux aux rues pavées, des cours de récréation aux assemblées politiques, en passant par les hôpitaux et les écrans de cinéma ; avec quelle force et par quels moyens faut-il donc se battre ?


Épisode 1 : Féministe en politique, avec Alice Coffin

Avec Alice Coffin, activiste, journaliste et élue politique, on s’interroge : féministe et élue, est-ce compatible ? Comment trouver sa place au sein de la sphère politique traditionnelle qui fonctionne sur une vision patriarcale du leadership politique ? Lors de cet entretien, l’autrice du Génie Lesbien, revient sur son parcours d’activiste féministe et lesbienne.

Écoutez l’épisode : Féministe en politique, avec Alice Coffin


Épisode 2 : Féminisme et décolonialité à l’université, avec Rachele Borghi

L’université française est un lieu de hiérarchies sexistes mais aussi coloniales. Rachele Borghi, par son parcours universitaire, interroge ces normes et cherche à les déconstruire. Ainsi, savoirs militants et savoirs universitaires se brouillent, et les corps subvertissent les savoirs. Par son transféminisme et son porno-activisme, elle rassemble des techniques et des méthodes pratiques pour détruire les rapports de dominations.

Écoutez l’épisode : Féminisme et décolonialité à l’université, avec Rachele Borghi


Épisode 3 : À l’école, le genre au placard, avec Gabrielle Richard

Les normes, bien souvent hétérosexuelles, touchent tous les aspects de la vie scolaire des élèves, de leurs vêtements aux représentations dans les manuels scolaires. L’ensemble de ces stéréotypes transmis aux élèves laisse peu de place à la diversité sexuelle. Gabrielle Richard, sociologue du genre, déconstruit les représentations et les discours hétérosexuels pratiqués par l’institution scolaire. Et propose enfin des solutions pour une éducation plus inclusive.

Écoutez l’épisode : À l’école, le genre au placard, avec Gabrielle Richard


Épisode 4 : Histoire des féminismes, avec Florence Rochefort

Florence Rochefort, historienne, propose une réflexion sur l’histoire collective des mouvements féministes et des femmes qui ont lutté pour les droits des femmes. Aujourd’hui, l’écriture d’une histoire des féminismes est une tâche complexe. Publié en 2020, aux éditions la Découverte, avec Michèle Zancarini Fournel et Bibia Pavard, l’ouvrage intitulé « Ne nous libérez pas, on s’en charge », une histoire des féminismes de 1789 à nos jours, tente donc de renouveler les héritages féministes.

Écoutez l’épisode : Histoire des féminismes, avec Florence Rochefort


Épisode 5 : qui dit « oui » consent, avec Catherine Le Magueresse

Le consentement est un piège à loup qui se referme sur les femmes qui dénoncent les violences sexuelles. Juriste, et même juriste féministe, ex-présidente de l’Association européenne contre les violences faites aux femmes au travail, Catherine Le Magueresse l’a vu à l’œuvre dans les prétoires. Elle propose alors une analyse de cette notion dans Les pièges du consentement, publié en mars 2021, aux éditions iXe.

Écoutez l’épisode : Qui dit « oui », consent, avec Catherine le Magueresse


Épisode 6 : Féministe sur les réseaux, avec Léane Alestra

Terrain de partage de savoirs militants et de tactiques féministes, mais aussi de dénonciations, les réseaux sociaux sont le cœur du travail de Léane Alestra, à l’origine du compte Instagram Mécréantes. Après plusieurs années à déconstruire en ligne les stéréotypes de genre, nous nous interrogeons avec elle sur l’évolution des pratiques militantes en ligne.

Écoutez l’épisode : Féministe sur les réseaux, avec Léane Alestra


Épisode 7 : Rire du patriarcat, avec Noémie De Lattre

Dans l’humour, les clichés et stéréotypes sont une matière première indispensable. Pourtant, en rire, ce n’est pas toujours les déconstruire. Noémie de Lattre est actrice, comédienne, humoriste, metteuse en scène et instagrammeuse … Son spectacle Féministe pour homme a tourné avec succès dans toute la France jusqu’au premier confinement. Elle nous raconte donc comment, au fil de ces expériences, elle a investi le féminisme comme champ humoristique sur scène.

Écoutez l’épisode : Rire du patriarcat, avec Noémie de Lattre


Épisode 8 : Le féminisme lesbien, avec Ilana Eloit

Depuis les années 70, les mouvements féministes français composent avec les mouvements lesbiens. Mais les tensions entre le Mouvement de Libération des Femmes (MLF) et les Gouines Rouges s’accentuent au fil du temps. C’est sur cette histoire mouvementée qu’a travaillé Ilana Eloit, sociologue et historienne, dans sa thèse sur la politisation du lesbianisme dans le mouvement de libération des femmes dans les années 70. Elle nous explique donc comment, dans les années 80, le féminisme universaliste français a provoqué une réflexion sur la place des lesbiennes dans les mouvements féministes.

Écoutez l’épisode : Le féminisme lesbien, avec Ilana Eloit


Épisode 9 : Pour une médecine féministe, avec Gyn&Co

C’est quoi une médecine féministe ? Qu’est-ce qu’un‧e soignant‧e safe ? Charline et Mélanie, toutes deux membres du collectif Gyn&Co, créé en 2013, mettent en avant un principe d’écoute des besoins et des douleurs des patient‧es. La plateforme recueille des témoignages qui dénoncent les violences sexistes et sexuelles subies lors de consultations, et des recommandations de praticien‧nes par des patient‧es. Gyn&Co se veut donc être une initiative permettant de renverser plus profondément la pratique de cette médecine longtemps exercée par des hommes et pour des hommes.

Écoutez l’épisode : Pour une médecine féministe, avec GYN&CO


Épisode 10 : Pour une internationale féministe, avec Verónica Gago

Dans ce dernier épisode, en deux parties, Verónica Gago, figure importante du féminisme latino-américain, réfléchit aux dynamiques internationales des féminismes, depuis l’Amérique du Sud, cœur palpitant des féminismes contemporains. La chercheuse argentine publie La Puissance Féministe aux éditions Divergences, et a également pris part à l’organisation du mouvement Ni Una Menos depuis sa création.

Écoutez la première partie : L’internationale féministe, avec Verónica Gago – Partie 1

Dans cette première partie, on interroge la pluralités des mouvements féministes, et des échanges entre luttes locales et internationales. Gulay Kilichaslan, militante kurde est exilée politique au Canada. Au fil de la discussion dans cet épisode, elle partage son expérience de féministe face à la répression de l’État turc.

Écoutez la deuxième partie : L’internationale féministe, avec Verónica Gago – Partie 2

Dans cette seconde partie, on observe les différents moyens de renverser le patriarcat et de lutter contre le néolibéralisme. Comment lancer une grève féministe ? Sous quelles modalités ? Comment vivre au quotidien et lutter en tant que féministe ? Tamara Knezevic, militante féministe suisse, intervient au fil de l’épisode pour nous raconter l’organisation de la grève des femmes du 14 juin 2019. Elle témoigne de cette mobilisation historique, et de son organisation.


Genre Aux Poings, une série Radio Parleur

Produite par : Romane Salahun, Sophie Peroy-Gay, Léone Laali, Violette Voldoire, Yelena Parentaux.

Réalisée par : Romane Salahun, Sophie Peroy-Gay, Léone Laali, Violette Voldoire, Yelena Parentaux.

Mixage et générique : Étienne Gratianette et Romane Salahun.

1 COMMENT

Répondre

Please enter your comment!
Please enter your name here