« On se lève et on se casse. » Pour sa saison 2, Genre aux poings se consacre aux féminismes de 2021 et à leur bouillonnement. Quelles stratégies coexistent contre la domination patriarcale ? Des réseaux sociaux aux rues pavées, des cours de récréation aux assemblées politiques, dans les hôpitaux et sur les écrans de cinéma : quelle force et quels moyens sont mobilisés pour se battre ? Des éléments de réponse dans ce premier épisode avec Alice Coffin, activiste, journaliste et élue politique.

De réflexions théoriques en récits d’activistes, Genre aux poings vous propose un tour d’horizon en dix épisodes des stratégies de lutte contre la domination patriarcale. Au micro de Radio Parleur, nos invitées tissent chacune un pan de ce combat pluriel, en une trentaine de minutes. Leur point commun à toutes ? Elles ont depuis longtemps passé les étapes de la prise de conscience et celle de la libération de la parole. Elles s’opposent maintenant aux inégalités de genre, radicalement, chacune sur son terrain.

Épisode 1 : Féministe en politique, avec Alice Coffin

« La Honte ! La Honte !« . Le 24 juillet 2020, Alice Coffin, élue Europe Écologie-Les Verts au conseil de Paris, crie la honte que lui inspire l’hommage rendu à Christophe Girard, ex-adjoint à la culture de la mairie de Paris, par le préfet de police, Didier Lallement. Lors d’une séance du Conseil de Paris, le préfet lui offre une standing ovation alors même que sa démission est réclamée à l’époque pour ses liens avec l’auteur Gabriel Matzneff, visé par une enquête pour « viols sur mineurs ».


Sur le même thème : réécoutez la saison 1  de Genre aux poings, la série


La veille, Alice Coffin manifeste avec son écharpe d’élue, aux côtés de militantes féministes, sur le parvis de l’hôtel de ville de Paris pour exiger la démission de Christophe Girard. Ce qui lui vaudra une exclusion de la majorité Paris en Commun avant d’être réintégrée en Octobre 2020.

« Vous n’êtes pas une élue, vous êtes une activiste »

Alice Coffin, élue depuis Juin 2020, n’a jamais renoncé à cette double casquette dont elle use dans l’exercice de sa fonction politique. Les critiques fusent toutefois face à ces méthodes peu orthodoxes dans un environnement politique marqué par des rapports de domination. Pour ce premier épisode, on s’interroge : féministe et élue, est-ce compatible? Comment trouver sa place au sein de la sphère politique traditionnelle qui fonctionne sur une vision patriarcale du leadership politique ? Lors de cet entretien, l’autrice du Génie Lesbien, apporte des éléments de réponses. Elle nous parle du manque d’accès à la parole publique pour les minorités, du renversement du rapport de force façon judo, de l’usage d’un corps politique et de la nécessité d’être présente en tant que féministe et lesbienne dans ces instances de pouvoir. Retour sur un parcours d’activiste féministe et lesbienne, de journaliste et de personnalité politique.

Le Génie lesbien, Éditions Grasset, 30 septembre 2020.

Un entretien réalisé par Romane Salahun. Produit par : Romane Salahun, Sophie Peroy-Gay, Violette Voldoire, Yelena Parentaud. Photo de Une : Éditions Grasset. Mixage et générique : Etienne Gratianette et Romane Salahun.

Répondre

Please enter your comment!
Please enter your name here