En cinq épisodes, la série sonore Genre aux poings revient sur les évolutions des mouvements féministes ces dernières années. A l’heure où les militant·es prennent la rue pour manifester ou afficher leurs colères, il s’agit de réfléchir ensemble aux différents outils et acteur·trices mobilisé·es dans la lutte contre la patriarcat.

L’utilisation de la violence, le pouvoir des mots, les clivages sur l’intersectionnalité, la transmission du savoir militant, et les normes appliquées aux corps des femmes…sont autant de sujets sur lesquels les voix et les poings se lèvent. Par leur parcours, leur engagement et leur travaux de recherche, nos invitées reviennent sur les pensées qui structurent les luttes féministes.

Pour clôturer cette série d’entretiens, le dernier épisode de la série Genre aux poings se transforme en émission en direct et en public. A l’occasion de la journée internationale des droits des femmes, dimanche 8 mars, Radio Parleur vous donne rendez-vous à 16h30 à la terrasse du café Fluctuat sur la place de la République, à Paris. Deux heures d’émission pour réfléchir à la place de la grève dans les moyens d’actions féministes et imaginer ensemble les suites de la lutte féministe. Alors venez débriefer la marche avec nous !

Épisode 1 : La violence des femmes, avec Audrey Chenu

La violence des femmes est invisibilisée, rapidement sanctionnée. Comment s’en emparer pour se faire entendre, pour se faire justice, pour prendre conscience de sa puissance ? Du ring à la rue, certaines lèvent le poing pour se réapproprier un espace perdu. La violence peut-elle être un outil pour les luttes féministes actuelles ? On en discute avec Audrey Chenu, autrice, professeure des écoles, boxeuse et ex-détenue.

Épisode 2 : Les mots sont des armes, avec Maria Candéa

Les enjeux féministes autour du langage sont nombreux : débats incessants sur l’écriture inclusive, vocabulaire médiatique inadéquat, blagues sexistes qui ne s’arrêtent pas. La langue évolue constamment de génération en génération, et les institutions jouent un rôle important dans sa diffusion et sa normalisation. Comment les groupes militants et les pratiques individuelles contribuentà modifier les représentations des combats féministes ? On en parle avec Maria Candéa, spécialiste du langage et directrice du département de Langue et littérature française à l’université Sorbonne Nouvelle.

Épisode 3 : Toutes féministes ? avec Elsa Dorlin

Les termes de « féminisme intersectionnel » et de « féminisme universel » s’opposent de plus en plus frontalement dans le champ féministe. Le triptyque classe, genre, race, et les imbrications des oppressions, sont au cœur des débats qui divisent celleux qui se revendiquent d’une même lutte pour l’égalité des femmes et des hommes. La lutte pour les droits des femmes se construit-elle parfois au profit d’une partie d’entre elles et au détriment des autres ? On en discute avec Elsa Dorlin, philosophe, militante et professeure de philosophie politique et sociale à l’université Paris 8.

Épisode 4 : Militante féministe, ça s’apprend, avec Elvire Duvelle-Charles

Lutter contre le patriarcat ça s’apprend et ça s’enseigne. Les ressources se transmettent par les livres, les réseaux sociaux, les médias, les films, les actions et les pensées, pour inventer de nouveaux moyens de lutter, réfléchir aux oppressions vécues et critiquer les discours dominants. Comment donner les clefs du militantisme féministe? Comment s’échangent les savoirs entre les générations passées et à venir? Comment s’imbriquent les expériences et savoirs théoriques dans la lutte? On en parle avec Elvire Duvelle-Charles, réalisatrice, militante, ex-Femen, membre de la Clit Révolution.

Épisode 5 : A mon corps défendu, avec Adèle Bellanger

De nombreuses injonctions pèsent sur le corps des femmes : beauté, épilation, minceur, maquillage, etc. Dans ce contexte, comment se réapproprier son corps et construire de nouveaux modèles corporels ? Les luttes féministes se divisent aussi sur deux grands débats liés au corps : la transidentité et le travail du sexe. On en parle avec Adèle Bellanger, créatrice du podcast Clitosaure.

Une série réalisée par Romane Salahun et Sophie Peroy-Gay. Photo de Une : Pierre-Olivier Chaput pour Radio Parleur.

 

  1. 6
  2. 0
  3. 4

La production de ce sujet a nécessité :

Heures de travail
€ de frais engagés
membres de la Team
Parleur sur le pont

L’info indépendante a un coût, soutenez-nous

Répondre

Please enter your comment!
Please enter your name here