L’Hebdo Parleur, c’est votre mise à jour sur l’actualité des luttes sociales. Votre podcast pour faire le tour des sujets forts de la semaine avec les reporters de Radio Parleur… directement dans vos oreilles !

Le confinement de la France semble se prolonger. Lundi 13 avril le président va de nouveau s’exprimer sur la durée de cette situation, qui bloque l’économie, même si de nombreuses personnes travaillent toujours. Il s’agit évidemment des soignant・es, facteur・ices, livreur・euses, cuisinier・ères. Tou・te・s ces premièr・es de corvées, Lisa François leur a consacré un reportage, Les « petites mains », ces « smicard.es » indispensables au quotidien. Si leur employeur le souhaite, ielles recevront peut-être une prime au coronavirus. L’Hebdo Parleur y revient cette semaine, pour un épisode en deux parties.

C pour Corona

La première partie de l’Hebdo se terminait sur un éveil politique d’adolescents emprisonnés par le maintien de l’ordre. Nous les retrouvons guidés par le fameux « C », qui vole au secours des anciens. Jusqu’où iront-ils pour aider ces premièr・es de corvées ? Aucune limite ne semble arrêter ces jeunes désormais décidés à se réapproprier les moyens de production.  

Une prime pour les précaires ?

La deuxième partie de l’Hebdo s’intéresse davantage aux victimes du néolibéralisme macronien. Les employé・es des plateformes de livraison tel qu’Uber Eats ou Deliveroo, et celleux d’Amazon se plaignent de leurs conditions de travail. Surtout pour livrer des Kinder Bueno ou emballer des barbecues made in China.

Le gouvernement se veut rassurant, active le circuit de la récompense, parle gel hydroalcoolique, sauvetage de l’économie et même d’une prime spéciale coronavirus. En vérité, cette prime de 1000€ est un vague resucé de la prime Macron pour calmer les Gilets Jaunes en décembre 2018. D’autres politiques quant à eux semblent considérer davantage cette première ligne, comme le maire de Grenoble, Eric Piolle (EELV) le rappelle : « Je vous propose d’applaudir ceux que l’on ne voit pas d’habitude, mais qui sont nos héroïnes et héros du quotidien.« 

Le chemin semble encore long pour que tou・te・s les précaires, et les « héros et héroïnes du quotidien » soient reconnu・es après cette crise sanitaire, même si c’est bien grâce à elleux que la France continue de faire société.

L’Hebdo Parleur est préparé chaque semaine par Violette Voldoire, Étienne Gratianette et Julie Maréchal. Photo de Une : Créative Commons.

Pour écouter les épisodes précédents de l’Hebdo Parleur, notre playlist :

Répondre

Please enter your comment!
Please enter your name here