Les Guérillères, de Monique Wittig, raconte l’épopée victorieuse de femmes. Son adaptation en performance sonore, proposée par la chercheuse Rachele Borghi, donne à entendre toute la force poétique de ce roman.

Le roman Les Guérillères, de Monique Wittig, est publié en 1969 aux Éditions de Minuit. L’autrice y raconte la vie, les rites, et les légendes d’un groupe de femmes, qui vivent ensemble. Elles rejettent les représentations habituelles de « la Femme », pour sortir enfin des rapports d’aliénation et de domination qu’offre la société patriarcale. Au cours du récit, elles prennent les armes et combattent les hommes pour conquérir leur liberté.

Novateur dans sa forme, le roman rappelle les chansons médiévales, et se refuse à une narration classique. Il n’en fallait pas plus à Rachele Borghi, performeuse et chercheuse, pour en tirer une composition sonore. En assemblant des passages de l’œuvre, elle tisse un monde féministe où les femmes vivent, mangent, jouissent, et se révoltent.


Sur le même thème : Féminisme et décolonialité à l’université, avec Rachele Borghi


Les énumérations d’odeurs, de goûts, de sons et d’images donnent à ces textes une sensualité toute particulière. La création sonore co-construire par Sophie Peroy-Gay et Rachele Borghi permet de bien saisir les enjeux du texte de Monique Wittig, dans ses dimensions politique et poétique. La voix de Rachele Borghi et les musiques, sélectionnées avec soin, soulignent la puissance colérique de l’histoire.

Liste des musiques utilisées :

  • L’impératrice, Vanille-Fraise
  • Angelica, Lamb
  • Hugh Masekela, Grazing in the grass
  • René Aubry, Replay
  • Drake Type Beat, Samurai
  • Logic x Eminem Type Beat, Phantasm
  • Matriarchats Blues
  • Rone, Brest
  • Chemical Brothers, One too many morning

Adaptation performative inspirée du roman Les Guérillères de Monique Wittig, publié aux Éditions de Minuit. Il s’agit d’une sélection de passages de ce roman, ainsi que la définition de « Parfum », issu du Brouillon pour un dictionnaire des amantes, co-écrit avec Sande Zeig, publié aux éditions Grasset.

Assemblage, conception et lecture des textes : Rachele Borghi. Montage, mise en musique et mixage: Sophie Peroy-Gay. Photo de Une : Pierre-Olivier Chaput.

Répondre

Please enter your comment!
Please enter your name here