fbpx
lundi, novembre 18, 2019

QUI SOMMES-NOUS ?

Septembre 2016 : quelques mois après le mouvement Nuit Debout, Radio Parleur prend la relève de Radio Debout, le média éphémère qui couvrait les mobilisations place de la République à Paris. Depuis, Radio Parleur,  c’est «le son de toutes les luttes » : nous proposons en podcast des informations journalistiques claires et pertinentes sur les mobilisations sociales dans toutes leurs dimensions. Des sujets que vous n’écouterez pas ailleurs, traités avec la loyauté et l’honnêteté que commandent la déontologie journalistique.

C’est aussi un espace où entendre des personnes qui n’ont pas habituellement accès à l’expression médiatique. C’est une production quotidienne, de reportages, d’émissions, d’entretiens et de conférences pour réfléchir, confronter et débattre les idées portées par la société civile sous toutes ses formes.

Derrière notre média associatif, il y a La Porte à Côté, une association créée en décembre 2015. Elle est présidée par Flore di Sciullo, chercheuse en Sciences de l’information et de la Communication et son bureau est composé de bénévoles. Radio Parleur est un Service de presse en ligne d’information politique et générale reconnu par le Ministère de la Culture. Une équipe de quatre permanent·es et d’une trentaine de journalistes  parmi lesquel·les des photographes, des technicien·nes et des reporters  travaillent à la rédaction.

Notre journalisme

Nous sommes convaincu·es que les mouvements sociaux racontent et définissent les changements et les évolutions de notre époque. Pour le raconter, nous traitons des luttes en partant du point de vue des protagonistes qui mènent ces combats, sur le terrain. C’est dans leurs réalités géographiques, sociales et humaines que nous portons notre micro. 

Notre leitmotiv ? Ne pas tenir la réalité à distance, mais la prendre à bras-le-corps, dans le rôle d’une presse soucieuse de l’altérité et de la pluralité.

Vous êtes intéréssé·es par les luttes féministes, écologistes, salariales, migratoires et par toutes les causes qui laissent éclater leur colère dans  la rue en France et dans le monde ? Nous travaillons chaque jour pour satisfaire votre curiosité, alimenter vos réflexions sur ce sujet qui nous obsède, et vous donner les clés pour. Pour nous, l’information vaut par sa pertinence et son originalité plutôt que par son conformisme et son suivisme, sur des sujets déjà développés par d’autres.  

POURQUOI AVONS NOUS BESOIN DE VOUS ?

Construire un public, une fidélité et une adhésion, c’est produire une conscience commune. Radio Parleur a choisi d’être gratuit, en accès libre, pour que chacun·e puisse accéder à l’information, quels que soient ses moyens, son âge, son genre ou ses revenus. L’information gratuite, ce n’est pas une information  low cost, c’est une information utile. 

Pour nous, l’information est un bien commun qui permet une résistance démocratique à l’âge des foules et des tentations politiques qui en découlent. Nous croyons au partage de l’information. Nous faisons le pari que si vous êtes convaincu·s du bien fondé de notre démarche, vous nous soutiendrez  financièrement. Vous êtes les garant·es d’une presse libre. En nous soutenant, vous permettez à d’autres de découvrir que les alternatives au système dominant sont possibles et réalistes. 

Depuis trois ans, Radio Parleur est porté par l’investissement total et bénévole de ses membres. C’est un motif de fierté, mais pas une fin en soi : pour faire mieux, nous avons besoin d’argent !

mensuelle

LA CLEF DE NOTRE INDÉPENDANCE, C’EST VOUS

Ce travail, porté par une équipe de journalistes jeunes et motivé.e.s a un coût : frais de déplacements sur les lieux de mobilisation, rémunérations des journalistes, des technicien·nes, location de locaux, achats de matériel d’enregistrement, gestion du site internet …

Vos dons nous permettent de continuer à construire un média totalement indépendant qui fait entendre d’autres voix, d’autres réflexions, d’autres engagements, à rebours des médias dominants. Nous soutenir, c’est devenir garant·e d’une presse libre et indépendante, au service de son public.

Vous donnez parce que vous le savez :  une information de qualité est un bien commun qui doit être accessible à tous et toutes et que les mobilisations sociales modèlent notre époque et plus loin, nos lendemains.