Le monde du podcast nous enrichit-il à millions ? Voyons un peu ce que révèle l’archéologie des comptes bancaires d’un adepte de ce nouveau segement de marché professionnel… Le podcast Travaille ! Consomme ! ouvre grand le portefeuille et la vie d’un créateur sonore passionné, mais moyennement solvable.

« 15 du mois, compte dans le rouge, la carte bleue ne passe pas. » Une situation un tantinet angoissante que vous reconnaîtrez peut-être. Sauf si vous payez l’impôt sur la fortune, bien sûr. C’est aussi le point de départ de ce podcast d’Etienne Gratianette. Cet exercice sonore, inspiré par le roman Je paie d’Emmanuel Adely, est une enquête dans les méandres des relevés bancaires. Que peuvent bien raconter de nous, tickets de caisses, relevés de compte et notifications de la banque ?

Si l’on en croit les chiffres qui dépeignent le quotidien d’un amoureux du son sous toutes ses formes, le podcast ne nourrit pas son homme. Même s’il paie quelques bières et quelques factures.


Retrouvez d’autres création sonore sur la chaine Pagaille !


Face à la précarité du monde du podcast que faire ?

Le monde du podcast et de la création sonore n’est pas celui des bisounours ni un eldorado comme l’a décrit Khedidja Zerouali dans son enquête pour Mediapart intitulée Anxiété et burn-out : les travailleuses peinent à faire respecter leurs droit. Pourtant, dans ce nouveau far west professionnel, des initiatives de solidarité émergent. Ainsi, le café de création sonore La Cassette, du collectif Transmission, la coopérative La Clameur, Podcast Social Club ou encore le média indépendant du podcast que vous écoutez actuellement.

Un podcast de création sonore réalisé par Etienne Gratianette, avec les voix de Christelle, Oriane, Fanny, Gabriel, Maï, Violette, Marie, Quentin et Arnaud. Avec un extrait sonore de la création de Nowone « Malédiction, le son de l’orpaillage dévastateur en Guyane« , du titre « Qu’est ce qui va pas ? » du groupe Pogo Car Crash Control et du titre « Rends l’argent » du duo Gargäntua.

Répondre

Please enter your comment!
Please enter your name here