Fondée en 2016, l’association Utopia 56 agit à Calais et Grande-Synthe pour venir en aide aux personnes exilées, notamment dans les situations les plus urgentes. Ce documentaire raconte le quotidien des personnes qui y travaillent. Et en creux, la situation dramatique des personnes exilées en France.

En octobre 2016, la « jungle » de Calais est démantelée. A quelques kilomètres, à Grande-Synthe, l’ancien camp humanitaire de la Linière brûle en avril 2017. Dans l’espoir de gagner le Royaume-Uni, les personnes exilées vivent dorénavant éparpillées dans la région, dans des camps de fortune. Mathieu, bénévole à Utopia 56 depuis plusieurs année, est inquiet : « les politiciens changent, mais les politiques restent les mêmes, c’est démoralisant. »

Depuis sa création, Utopia 56 est très active dans le domaine de l’assistance aux personnes migrantes. Les distributions de tentes, de vêtements, mais aussi les hébergements solidaires et les interventions d’urgence, pour des soins ou de la mise à l’abri sont le quotidien de ses bénévoles. L’engagement de cette équipe à Calais et Grande-Synthe force l’admiration.


Sur le même thème : À Grande-Synthe malgré la solidarité, des exilé·es toujours plus démuni·es


Pourtant, la prise en charge des personnes exilées à la frontière avec le Royaume-Uni est loin d’être parfaite. L’État refuse l’installation pérenne de camps, et préfère forcer les personnes exilées à ne pas s’installer. La police mène des opérations d’expulsions violentes : destructions de tentes, intimidation des associations présentes. Les passages vers l’Angleterre sont dangereux, mais tous et toutes veulent échapper a conditions de vie indignes.

Le documentaire a été tourné par Ulysse Cailloux à la fin du mois de décembre 2020 : le plan grand froid est déclenché, mais le quotidien des personnes exilées reste très difficile. Les bénévoles et des coordinateur·ices d’antenne se mobilisent à toute heure pour améliorer un peu leurs conditions de vie, et faire respecter les droits humains fondamentaux.

Utopia 56 – La solidarité entravée, documentaire, 35min. Réalisation, image et écriture : Ulysse Cailloux. Montage et mixage : Louis Mallié.

Photo de Une : campements à Aubervilliers, par Pierre Jothy pour Utopia 56.

Répondre

Please enter your comment!
Please enter your name here