Une marée humaine. 133 000 personnes selon la police, plus de 500 000 selon les organisateur·ices ont défilé ce 28 novembre contre la proposition de loi de « sécurité globale ». Un sujet qui a durablement déconfiné les colères. L’article 24 qui pénalise les images de policier·es est dans le viseur mais, au-delà de cette mesure, c’est l’ensemble du texte qui est dénoncé par ses opposant·es. Alors cette loi dite de « sécurité globale » est-elle un danger global pour nos libertés ? C’est le sujet de votre nouvel épisode de Penser Les Luttes !

Nos invité·es :

  • Anne-Sophie Simpere, chargée de plaidoyer en charge des libertés chez Amnesty International.
  • Kian Barakat, avocate au barreau de Caen et membre de la Black Robe Brigade.
  • Bastien Le Querrec, membre de la Quadrature du Net, association de défense des libertés sur internet.

Sur le même thème : écoutez notre émission précédente dédiée à l’article 24 de cette proposition de loi dite de « sécurité globale »


Chez Radio Parleur, nous vous avons informés de notre opposition à cette proposition de loi, plus particulièrement à son article 24. Notre rédaction est signataire de la tribune Interdire les images des policiers : le droit d’informer est en danger. Un texte publié sur notre site et sur de nombreux autres médias indépendants. Après des semaines de mobilisation et la réussite de la journée de manifestation du 28 novembre, nous vous proposons dans ce nouvel épisode de votre podcast hebdomadaire Penser Les Luttes une analyse plus large de ce projet de loi et des mesures qui se cachent derrière la mise en avant de l’article 24.

Parmi les sujets évoqués par nos invité·es : la généralisation de l’utilisation des drones, l’extension des pouvoirs de la police municipale mais aussi des compagnies de sécurité privées. Autant de mesures qui suscitent l’inquiétude de opposant·es, mais aussi celle de l‘Organisation des Nations Unis (ONU). Alors, cette proposition de loi dite de « sécurité globale » est-elle un danger global pour nos libertés ? On en parle avec nos invité·es.

Une émission animée et réalisée par Martin Bodrero. Production Sophie Peroy-Gay. Photo de Une : Sylvain Lefeuvre pour Radio Parleur.

Répondre

Please enter your comment!
Please enter your name here