La Revue Dessinée, en partenariat avec Mediapart, publie un numéro hors-série intitulé Ne parlez pas de violences policières. Alternant récits dessinés, enquêtes et interviews, la revue dresse un panorama cruel et réaliste sur la violence d’État.

La Revue Dessinée, en partenariat avec Mediapart, publie ce mercredi 30 septembre un hors-série sur les violences policières. On y trouve de multiples entretiens pour penser le rôle des forces de police en manifestation. Des récits journalistiques dessinés apportent des explications historiques et factuelles sur les faits récents de violences policières.

Assa Traoré, à la tête du comité Adama depuis la mort de son frère en 2016, raconte la façon dont les banlieues sont oubliées des médias. La politologue Vanessa Codaccioni montre comment les lois forment désormais un appareil répressif au mépris des libertés individuelles. Fabien Jobard, sociologue spécialiste de l’histoire de la police, réfléchit lui aussi aux techniques de maintien de l’ordre. 

revue dessinée violences policières
Numéro hors série sur les violences policières, sortie en librairie le 30 septembre 2020.

De nombreuses bandes dessinées retracent certaines enquêtes de Médiapart, nouant des collaborations entre les journalistes de la rédaction et les dessinateurs et dessinatrices de la Revue dessinée. Ainsi, l’affaire Geneviève Legay, ou l’histoire du mouvement Black Lives Matter aux États-Unis servent le propos de la revue. Aurore Petit décrypte l’usage du LBD en France. Marion Montaigne quant à elle illustre les avancées technologiques dans l’équipement de la police. Des chiffres et des enquêtes internationales complètent utilement ce dossier très exhaustif.

Sur le même thème : écoutez notre entretien avec David Dufresne, « On est au milieu de la bataille du récit »

« Ne parlez pas de violences policières », partenariat entre La revue dessinée et Médiapart, numéro hors-série, parution le 30 septembre 2020.

Photo de Une : Marc Estiot pour Radio Parleur.

Répondre

Please enter your comment!
Please enter your name here