Près de 150 hectares pour un green de golf en pleine montagne. Comment les habitant·es de Fontiers-Cabardès, en plein coeur de la Montagne Noire, auraient-iels pu embrasser ce grand projet inutile ? Le collectif Feux.Fracas a mené une enquête qui sillonne les chemins de ce massif de l’Aude. Une enquête en forme de rituel de désengolfement, pour conjurer la prédation d’une montagne qui n’est vue par certains que comme une source de plaisirs bucoliques… et de revenus touristiques.

Un terrain de golf, cela consomme en moyenne 90 000m3 d’eau par an. Quelle bonne idée d’en mettre un en plein milieu de la Montagne Noire, le massif qui fait face aux Pyrénées. Surtout par temps de réchauffement climatique, ou les ressources en eau se font capricieuses. Une mauvaise nouvelle pour les habitant·es qui peuplent les sentiers, chemins, de cette montagne de l’Aude.

Une lutte contre le golf et pour la Montagne Noire

Comment un tel projet a-t-il pu voir le jour ? Un agriculteur, Philippe, se suicide, et les terres de La Canade sont vendues. Tout simplement. Un projet touristique, avec du green et ses 200 villas est imposé à Fontiers-Cabardès, sans concertation ou presque. L’association Montagne Noire Avenir se monte pour apporter un peu de jeu dans les rouages qui semblent bien huilés de la décision publique.

Une enquête sensible du collectif Feux.Fracas

Pour le collectif Feux.Fracas, qui signe cette oeuvre élaborée à plusieurs mains, le territoire menacé « nous invite à relier les territoires à pied, à naviguer à vol d’oiseau, à sentir les liens qui unissent les différentes voix, à lever les lièvres… » Le territoire est ainsi arpenté, avec ses ruisseaux, ses chemins, ses forêts.

« Nous rencontrons Louis, ami de Philippe expulsé de la ferme dans laquelle lui et sa famille ont travaillé toute leur vie, Cécile, qui a élevé des brebis et des chèvres pendant plus de 30 ans, Justine, éleveuse de chèvre syndiquée arrivée dans la région il y a 6 ans, André, ancien ouvrier de la Canade qui travaillait aux côtés de Philippe, Thomas, éleveur de chèvre, Manu, ostéopathe au village, Laurent, éleveur bovin, Mariecke, élevée près de La Canade, Alain, habitant de Fontiers-Cabardès… »

Sur la lutte des habitant·es de Fontiers-Cabardès

Pour plus d’informations sur l’évolution du projet de golf et pour soutenir la lutte de Montagne Noire Avenir, vous pouvez adhérer via la plateforme Hello Asso. Chaque don compte, et iels ont plus que jamais besoin que l’on parle de la lutte!

www.helloasso.com/associations/mon…gne-noire-avenir


Sur le même thème : Malédiction, le son de l’orpaillage dévastateur en Guyane


Quelqu’un·e cherche à semer la Pagaille sur Radio Parleur

Chaque semaine, retrouvez toutes les fictions de Radio Parleur sur un flux dédié aux créations sonores : Pagaille ! Les histoires sont vraies, ou presque. Lues dans la presse, entendues à la rédaction… ou vues dans un rêve devenu réalité. Toujours les deux pieds dans l’actu, et la tête baignée de mauvais esprit, l’équipe Pagaille a l’humour méchant et l’horizon révolutionnaire. Ce grand soir qui n’arrive jamais, on le rejoue donc à chaque fiction.

Si vous aimez les fictions sonores, les créations originales et le théâtre radiophonique, Pagaille est fait pour vous. Comme tout bon podcast se doit d’avoir son émission, chaque dernier vendredi du mois c’est l’heure de Volutes, l’émission des imaginaires politiques de Radio Parleur et La Volte.

Un documentaire du collectif Feux.Fracas. Photo de Une: Feux.Fracas

Répondre

Please enter your comment!
Please enter your name here