Off Investigation égrène depuis fin 2021 sa première série d’investigation : Emmanuel Macron, un homme d’affaires à l’Elysée. Huit documentaires vidéo de 52 minutes, qui dévoilent des éléments troublants sur le patrimoine d’Emmanuel Macron, ou encore son rapport trouble à la liberté de la presse. Jean-Baptiste Rivoire, fondateur d’Off Investigation et ex-journaliste chez Canal +, revient sur la bataille qu’il a menée avec son équipe pour révéler cette face cachée du président de la République.


Jean-Baptiste Rivoire est journaliste depuis plus de 30 ans. Travailler pour Canal+, une fois tombée entre les mains de Vincent Bolloré, est rapidement devenu impossible. En 2021, il quitte la chaîne cryptée pour laquelle il travaille depuis plus de deux décennies, au pôle investigation. « On ne peut plus vraiment faire d’information dans le système« , explique Jean-Baptiste Rivoire. Pourtant, l’idée de faire une série d’enquêtes sur un président sortant lui trotte déjà dans la tête à la fin des années Hollande. Renouvelant cette volonté à la fin du quinquennat Macron, il crée Off Investigation. 

Cette série d’enquêtes, menée avec l’aide de jeunes journalistes, bénéficie du financement participatif de citoyen·nes souhaitant une investigation libérée des pressions qui pèsent habituellement sur les journalistes. D’abord proposée aux principaux médias télévisuels, c’est leur refus qui a poussé Jean-Baptiste Rivoire à envisager ce mode de financement. L’adhésion est immédiate : Off Investigation récolte 200000 € pour financer sa série documentaire.


Sur le même thème : Concentration des médias : la mainmise de Bolloré sur Europe 1


« Un SMIC par jour pendant 3 ans. »

Dernière enquête de cette série, « Patrimoine de Macron, où sont passés les millions ? » retrace l’évolution des déclarations de patrimoine d’Emmanuel Macron. Malgré un passage remarqué chez Rothschild, « le président des riches » ne le serait en fait pas tellement. En effet, les millions gagnés à cette époque ont, en apparence du moins, disparus depuis.

On apprend ainsi que l’actuel président de la République, ayant fait de l’abrogation de l’ISF; l’impôt de solidarité sur la fortune, une de ses mesures phares, a un problème personnel avec cet impôt. Il évite de le payer pendant plusieurs années, avant d’être rattrapé par la justice fiscale, qui lui impose une restitution. L’ancien banquier d’affaires souhaite sûrement se faire discret à une époque où il travaille pour un gouvernement de gauche.

Autre fait inhabituel, sa déclaration de patrimoine de 2014, où les millions gagnés lors de son passage chez Rothschild ont simplement disparu. Malgré les justifications, ce fait interroge. Olivier Berruryer, fondateur du site web les-crises.fr, fait un calcul étonnant : Emmanuel Macron aurait ainsi dépensé un SMIC par jour… pendant 3 ans.

Un entretien de Simon Buyle-Bodin. Photo de Une : Le Duq. Identité sonore : Etienne Gratianette. Crédits musique : UMPG – Rob – Research 2.

Répondre

Please enter your comment!
Please enter your name here