L’Hebdo Parleur, c’est votre mise à jour sur l’actualité des luttes sociales. Votre podcast pour faire le tour des sujets forts de la semaine avec les reporters de Radio Parleur… directement dans vos oreilles !

Le nombre de patient・es hospitalisé・es est en baisse depuis quelques jours. Le 11 mai, date de « déconfinement », se rapproche. Le gouvernement organise l’après-pandémie, et pour sa ligne politique néolibérale, il s’agit de relancer la croissance en oubliant très vite ce passage de récession. Pour cela, le président de la République réfléchit à un gouvernement d’union nationale, stable et politiquement efficace. Autant dire une licorne. L’Hebdo Parleur dessine cette semaine les contours possibles du remaniement qui s’annonce, pour mieux comprendre ce qui se trame en coulisse.

Union nationale de truands de gouvernement

Pour accompagner cette actualité, l’équipe de l’Hebdo vous propose une fiction quand laquelle le président, écarté pour cause de bronzage trop prononcé, laisse la France à ses ministres. Ils et elles se débrouillent seul・les, se tirant inexorablement dans les pattes, dans une version revisitée des Tontons flingueurs.

On y parle pas de la mort du chef, puisque le petit père de la nation est plus en forme que jamais, contrairement à Boris Johnson. On y parle désir de garder le pouvoir et de revenir à la sainte croissance économique. Christophe Castaner, remplaçant du taulier exilé, entend montrer les muscles aux employé·es grévistes d’une entreprise de porte-clés érotiques, dont l’activité est décrétée « essentielle ». Le nouveau parrain entend les remettre au travail de gré ou de force.

Cette fiction loufoque n’est finalement pas si loin de notre réalité. Les entreprises « non essentielles » devront peu à peu reprendre le 11 mai, lorsque le confinement sera levé. Pourtant, beaucoup d’entre elles ne se sont jamais arrêtées : les chantiers navals de Saint-Nazaire et ses bateaux de croisière, Amazon qui persiste à livrer des barbecues et des poupées gonflables. Difficile de dire que tout est indispensable lorsque les salarié・es risquent leur vie. Ça change la perspective sur l’utilité sociale. Les patrons se préparent des nuits blanches d’après confinement… des migraines, des nervous breakdown, comme on dit de nos jours. 

L’Hebdo Parleur est préparé chaque semaine par Violette Voldoire, Étienne Gratianette et Julie Maréchal. Photo de Une : Créative Commons.

Pour écouter les épisodes précédents de l’Hebdo Parleur, notre playlist :

Répondre

Please enter your comment!
Please enter your name here