En 2020, les féminismes sont en mouvement. Ils bouillonnent. Les actions se multiplient, les stratégies se confrontent. Le mouvement #MeToo relancé en 2017 est présenté en curseur d’un renouveau. Il libère les paroles des femmes, mais place aussi leurs corps sous le feu des projecteurs. On en parle avec Adèle Bellanger, créatrice du podcast Clitosaure.

Dire non à coups de hashtags, exposer la violence subie sur les murs de villes, s’armer, faire groupe, faire grève, transmettre, prendre la relève, accumuler les stigmates, négocier son genre, incarner la lutte dans sa chair, éviter les regards réducteurs et discriminants… En 2020, les féminismes sont tout ça. Quelles images, quelles leçons, quels mots, quelles armes revêtent-ils aujourd’hui ?

Épisode 5 : Les corps des femmes

Dans ce cinquième épisode de Genre aux poings, Sophie Peroy-Gay et Romane Salahun se penchent sur la diversité des injonctions qui pèsent sur les corps des femmes.

Les corps des femmes sont aujourd’hui scrutés, observés, commentés, agressés, voire détruits. Ils font l’objet d’injonctions liées à la beauté, au poids, à l’épilation, au maquillage. Comment, au milieu de ces normes, se réapproprier son corps ? Quels modèles corporels existent aujourd’hui ? Sur le sujet, les débats féministes sont nombreux : la transidentité et la transphobie qui l’accompagne, la prostitution et son abolition, le travail du sexe et son encadrement. Comment expliquer les affrontements féministes autour de ces points de tension ?

Réécouter le quatrième épisode : Militante féministe ça s’apprend avec Elvire Duvelle-Charles

On en parle avec Adèle Bellanger. Créatrice du podcast Clitosaure, elle y aborde les questions de corps et de sexualité au sein des minorités de genre. Sexe en ayant ses règles, masturbation, transphobie en milieu médical, endométriose, fétichisme : autant de sujets qui impliquent les corps féminins et pour lesquelles les informations manquent cruellement, quand l’omerta ne règne pas tout simplement.

Un entretien réalisé par Sophie Peroy-Gay. Photo de Une : June Loper pour Radio Parleur. 

  1. 8
  2. 0
  3. 4

La production de ce sujet a nécessité :

Heures de travail
€ de frais engagés
membres de la Team
Parleur sur le pont

L’info indépendante a un coût, soutenez-nous

Répondre

Please enter your comment!
Please enter your name here