Le contre-sommet du G7 s’est ouvert mercredi 21 août. Avant le G7 de Biarritz, qui débute samedi 23 août. Trois jours de rencontres, de débats et d’organisation pour les actions de ce weekend. La table-ronde « Ripostons à l’autoritarisme ! » tente de fédérer une dynamique autour des violences policières.

L’affaire Geneviève Legay, renversée en mars par un policier, est un révélateur de la répression du mouvement des Gilets Jaunes. À 73 ans, cette militante d’Attac a eu le coccyx fracturé et un trauma crânien. Six policiers qui défilent dans sa chambre pour lui faire changer sa version de l’histoire. Un procureur qui confie l’enquête à la compagne du commissaire mis en cause, puis qui admet avoir menti sur son cas pour « ne pas contredire Emmanuel Macron« . Sa bataille judiciaire, Geneviève Legay la raconte avec ses mots parfois hésitants, mais toujours fermes.

A l’Alter G7, une troisième rencontre autour de l’autoritarisme gouvernemental

Les Gilets Jaunes de Saint-Nazaire, moteurs dans l’organisation de la deuxième Assemblée des assemblées des Gilets Jaunes, sont très investi·es contre les violences policières. Le samedi 20 juillet, ils et elles ont fait le déplacement jusqu’à Beaumont-sur-Oise pour la Marche Adama. Une famille que l’ex-militant, et désormais journaliste Taha Bouhafs connaît bien. 

Réuni·es en table ronde avec un·e membre des gilets noir, un·e militant·e basque, ils participent à « Ripostons à l’autoritarisme ! » : une initiative qui rassemble différentes organisations et collectifs pour la troisième fois. La première rencontre a eu lieu à Paris le 11 mai 2019, « contre la criminalisation des mouvements sociaux ». La deuxième était l’Acte 36 à Beaumont-sur-Oise. Avec cette même question, à l’Alter G7 comme ailleurs : comment répondre aux violences policières et judiciaires d’un exécutif qui s’enferre dans un exercice du pouvoir de plus en plus autoritaire ? 

Pendant le G7 à Biarritz, jusqu’au 26 août, suivez le contre-sommet sur Radio Parleur

Répondre

Please enter your comment!
Please enter your name here