Plus de 250 délégations, environ 800 personnes, une brochette de bénévoles, trois jours de débats et des propositions concrètes : l’Assemblée des Assemblées Gilets Jaunes remet le couvert pour une deuxième édition à la Maison du peuple à Saint-Nazaire les 5, 6 et 7 avril 2019. Dans la continuité de la première rencontre nationale à Commercy en janvier dernier, les Gilets Jaunes se retrouvent pour enraciner le mouvement et proposer une autre voix démocratique.

Dimanche 15h30 : Retrouvez notre reportage complet sur le week-end de l’Assemblée des Assemblées Gilets Jaunes dès 18h00 en cliquant ici ! De notre côté, alors que les premières délégations ont commencé à partir et que le débat porte sur le lieu de la troisième Assemblée des Assemblées, prévue dans deux mois. A priori, ce sera Montceau-les-Mines ou Montpellier.. à suivre !

Gilets Jaunes de France, à Saint Nazaire
Artisanale ou artistique, la décoration a été soignée pour que les délégations se sentent à l’aise

Dimanche 14h30 : A Saint-Nazaire, on arrive à la formulation des revendications communes (non-exhaustives, mais consensuelles). Devant l’Assemblée des Assemblées des Gilets Jaunes, les rapporteur·ses dégagent quatre axes de revendications (détaillées par ailleurs) :

  • « Arrêter la casse sociale et écologique »
  • « Vivre dignement avec ET sans travail »
  • « De l’argent, il y en a »
  • « Changer le système »
Assemblée Gilets Jaunes Saint-Nazaire
Les revendications de l’Assemblée sont en discussion

 


Dimanche 13h30 : Fin de la pause déjeuner à l’Assemblée des Assemblées Gilets Jaunes de Saint-Nazaire. Les synthèses des groupes de travail sont affichées un peu partout dans la Maison du Peuple.



Dimanche 12h00 : La plénière est très laborieuse ce matin. La question de la présence des journalistes dans la salle clive fortement la salle au moment où l’Assemblée doit décider des dates et des formes d’actions pour les prochaines semaines. Certain·es accusent les rapporteurs des groupes de travail d’avoir été partiaux, et certains regards, humains ou non-humains traduisent une certains lassitude. Le calme revient néanmoins et le travail reprend.



Dimanche 11h00 : Nous sommes arrivé·es (un peu en retard) pour le troisième et dernier jour de l’Assemblée des Assemblées Gilets Jaunes de Saint-Nazaire. Plusieurs axes de travail au programme : d’abord, il faut trouver la prochaine ville qui accueillera la prochaine édition, ensuite les synthèses des groupes de travail des jours précédents ont été retravaillées, et repassent pour être votées en plénière. Enfin, c’est le moment de s’interroger sur les suites à donner au mouvement. L’ambiance est un peu plus dissipée ce matin, et la discipline de vote est mise à rude épreuve par la fatigue des délégué·es qui se creusent les méninges depuis 48 heures, mais chacun·e est determiné·e à aboutir, au moins, à un appel s’adressant aux Gilets Jaunes de France.


Samedi 17h30 : Après la plénière, les Gilets Jaunes rassemblé·es à Saint-Nazaire abordent maintenant la question des actions à mener dans le futur. Les journalistes, nous compris, sont donc invité·es à quitter la salle pour garantir un certain anonymat aux discussions collectives. De notre côté, notre première émission est dans la boite (retrouvez-là dès 18h00 en cliquant ici), et nous attaquons un deuxième plateau où nos analyseront plus en profondeur la sociologie et les perspectives politiques du mouvement.


Samedi 16h00 : L’assemblée plénière touche à sa fin, et tous les groupes de travail ont terminé de restituer leurs discussions de la matinée. Retrouvez l’essentiel des débats sur le compte de notre reporter, Laury-Anne Cholez


Samedi 14h00 : Fin de la pause déjeuner à la Maison du Peuple, l’assemblée plénière va commencer pour restituer les travaux de la matinée. Les groupes qui sont arrivés à un consensus peuvent soumettre leur texte au vote consultatif de l’Assemblée des Assemblées. Pendant ce temps, nous sommes presque prêt·es pour notre premier plateau radio, qui commence à 15h00 !

Plateau Radio Gilets Jaunes à Saint Nazaire
Le plateau de Radio Parleur est prêt à accueillir Gilets Jaunes et chercheur·ses

Samedi 13h00 : C’est l’heure de manger à Saint-Nazaire : l’occasion de faire un point sur l’organisation de l’événement, car elle est politique en soi puisqu’elle conditionne la façon dont les débats se déroulent. On compte plusieurs dizaines de bénévoles, pour un budget total de 15.000€ récoltés via une cagnotte en ligne. Les repas sont à prix libre, la vaisselle est autogérée, et les accès aux différents espaces sont régulés par des badges de couleur (journalistes, bénévoles, délégué·es, observateur·trices, chercheur·ses).


Samedi 12h00 : La répartition en groupes de travail permet de comprendre quels sujets font débat au sein du mouvement : « communication interne et externe », « faire face à la répression », « quelle stratégie à court terme ? », « organiser des actions coordonnées », « Elections européennes » et « rédiger un appel de l’Assemblée des Assemblées » et « écologie »  ont été choisis pour ce matin.

Gilets Jaunes Saint Nazaire
Le groupe de travail « Stratégie à court terme » en pleine réflexion

Samedi 11h00 : Pour suivre minute par minute l’avancée des débats, suivez-notre live-tweet sur le compte @radioparleur

Pendant ce temps, l’équipe de Radio Parleur prépare son émission : à partir de 15h00, nous animerons un plateau « Libre antenne – Gilets Jaunes » puis un second « Autogestion et perspectives politiques », dans notre studio apporté de Paris pour l’occasion

Radio Parleur à Saint Nazaire prépare son émission du jour
L’équipe technique de Radio Parleur prépare son émission du jour

Samedi 10h00 : La journée est déjà bien entamée à Saint Nazaire, pour cette deuxième journée de l’Assemblée des Assemblées Gilets Jaunes, suite de la réunion de Commercy, fin janvier. La plénière d’ouverture, consacrée à la restitution des groupes de travail de la journée d’hier vient de se terminer. Articuler communication numérique et physique pour être efficace sans être hors-sol, savoir s’allier aux luttes locales, organiser des blocages coordonnés, gérer les égos sur les ronds-points, maintenir la mobilisation après cinq mois de mobilisation… Les expériences convergent et promettent une journée fertile !

Assemblée Populaire Gilets Jaunes à Saint Nazaire
Un facilitateur anime la restitution des groupes de travail

Vendredi 20h00 : Les débats se terminent tranquillement à Saint-Nazaire pour cette première journée de l’Assemblée des Assemblées dédiée à la présentation et à l’accueil des délégations venues de toute la France. Les participant·es ont notamment échangé sur les risques de surmenage, alors que certain·es cumulent emploi et mobilisation depuis bientôt cinq mois. Les alliances (avec les étudiant·es, les cheminot·es, les écologistes et les luttes locales de toute sorte) à conclure pour massifier le mouvement ont également occupé une large place. Au programme de demain : deux plénières et deux sessions de travail en groupe sur les axes de travail dégagés dans la matinée !

Calendrier Gilets Jaunes
Les Gilets Jaunes de la Maison du Peuple ont imprimé leur propre calendrier, plein d’autodérision …

Vendredi 19h30 : Fin du premier point presse des Gilets Jaunes à la Maison du Peuple. Quelques informations à noter : 800 personnes venant de 250 délégations sont attendues ce week-end. 61 médias sont accrédités, dont 10% de « médias jaunes » (mais pas Canal Plus, qui s’est fait refouler) dont plusieurs étrangers (Japon, Italie, Grande-Bretagne, …). Aussi, les organisateurs se plaignent de l’attitude hostile de la municipalité. En effet, le conseil municipal à voté à l’unanimité la semaine dernière contre la mise à disposition d’un lieu plus adapté à l’affluence, la Soucoupe (4.000 places), obligeant les Gilets Jaunes de Saint-Nazaire à se reporter sur la Maison du Peuple, où nous commençons à nous sentir à l’étroit… Une « Assemblée OFF » est d’ailleurs organisée dans un gymnase de la ville, pour celles et ceux qui ne pourront pas rentrer.

Une équipe de bénévole « Accueil Presse » a été formée pour l’occasion

Vendredi 18h30 : La première chose qui frappe en entrant dans la Maison du Peuple des Gilets Jaunes de Saint-Nazaire, c’est le soin apporté à lé décoration et les nombreux textes, visuels et citations accrochés aux murs. Une manière pour les organisateur·trices de donner une inspiration aux débats tout en rendant hommage à la créativité qui caractérise le mouvement.

Gilets Jaunes de France, à Saint Nazaire
Artisanale ou artistique, la décoration a été soignée pour que les délégations se sentent à l’aise
Gilets Jaunes Artistes
Détournement d’images des luttes à prix libre
Affiche Saint Nazaire Gilets Jaunes
L’Assemblée des Assemblées est placée sous l’égide de Louise Michel

Vendredi 17h45 : Notre équipe est arrivée à Saint-Nazaire. Un live-tweet vous permet d’ailleurs de suivre la deuxième Assemblée des Assemblées des Gilets Jaunes comme si vous y étiez ! Cet article sera régulièrement mis à jour. Au programme de ce vendredi : après une assemblée plénière d’accueil, les 156 délégations déjà arrivées ont pris un temps pour se présenter et raconter leur expérience du mouvement. Enfin, un temps de discussion libre est actuellement en cours autour de trois sujets : comment construire une maison du peuple ? quelles alliances pour le mouvement ? le risque de burn-out chez les Gilets Jaunes.

Gilets Jaunes Saint Nazaire
L’entrée de de la Maison du Peuple de Saint Nazaire a été redécorée pour l’occasion
Gilets Jaunes : Assemblée Générale à Saint-Nazaire
Les premières délégations sont déjà au travail
Bénévoles cuisine Gilets Jaunes
La cuisine et la vaisselle sont 100% auto-géré·es par les bénévoles de Saint-Nazaire

 


« Excusez moi je n’ai plus de voix, on est épuisés » nous souffle Céline, membre de l’organisation bénévole de cette assemblée extraordinaire. Il faudra pourtant tenir la longueur pendant ces trois jours de rassemblement au programme riche, alternant discussions libres, assemblées plénières et réunions en groupe de travail. La fatigue s’est faite sentir dès la recherche d’un lieu, corsée par le refus d’aide de la part de la Mairie : « ils nous ont dit que s’il s’agissait des Gilets Jaunes, il fallait voir avec la sous-préfecture. On aurait au moins voulu qu’ils sécurisent la zone ». Finalement, la Maison du peuple, agrémentée de barnums et de chapiteaux extérieurs sera bien le théâtre d’une concertation nationale.

Le but : continuer à se structurer et faire aboutir les pistes de réflexion amorcées à Commercy, où 75 délégations étaient alors présentes. Ce weekend, ils.elles se déplaceront des quatre coins du pays pour parler démocratie directe, manifestation du 1er mai, diversification des modes d’actions et revendications communes. Pour y entrer, il faut toutefois montrer patte blanche, « seules les délégations et les médias accrédités pourront entrer. On ne veut ni têtes d’affiches, ni personnalités » assure Céline, « et pour les militants qui voudraient suivre les plénières, nous allons mettre en place un OFF sur la base sous-marine » dans le centre-ville de Saint-Nazaire. L’occasion pour les miilitants non-inscrits ou n’ayant pas mandat d’une délégation puissent suivre les échanges et se rencontrer. Une retransmission en direct sur internet devrait également être assurée pour les temps des plénières.

Les organisateurs souhaitent également ouvrir le plus largement possible les travaux de l’Assemblée, en particulier pour les membres des groupes inscrits qui sont restés « à la maison ». Ils pourront réagir, ajouter des contenus et voter sur la plate-forme Loomio, accessible grâce à ce lien : http://saint-nazaire.assembleesdesgiletsjaunes.org.

En plus des propositions envoyées par certaines délégations, six axes de questionnements seront abordées tout au long du week-end sous forme de « chantiers » et donneront un cadre aux échanges de l’assemblée. Ces axes de travail s’étendront du bilan des actions entreprises durant ces cinq mois de lutte aux réponses à opposer aux répressions, en passant par la réflexion autour d’un plan de communication « interne » et « externe ».

La rédaction vous propose de vivre EN DIRECT cet événement sur Twitter tout au long du week-end et de retrouver sur notre site nos émissions à venir :

  • Gilets Jaunes : 5 mois de mobilisation, quel tour de France des ronds-points ?
  • Par delà les samedis : quelles perspectives politiques pour le mouvement fluo ?

 

Pour aller plus loin, la rédaction vous propose de relire cet entretien avec Killian Martin, chercheur préparant une thèse à L’EHESS sur le municipalisme libertaire, à l’occasion de la première Assemblée des assemblées : À Commercy, les Gilets Jaunes « se revendiquent du municipalisme libertaire ».

1 COMMENT

  1. Important , me semble-t-il, d’organiser une cagnotte pour Notre Dame, pour montrer notre solidarité et pour contre balancer toute manipulation par Macron de cet événement (il faut rester uni, taire la contestation sociale face à cet événement…) et par les riches (la participation B. Arnault, fondation Louis Vuitton pour montrer que les riches sont solidaires et dont les cadeaux seront défiscalisés et payés par tous…)

Répondre

Please enter your comment!
Please enter your name here