Dimanche 23 juin à la Générale Nord-Est, dans le 11e arrondissement de Paris, des personnalités du monde de la culture se sont retrouvées au Bal Jaune pour des tables rondes, débats et discussions avec une question : quelle véritable implication pour le monde littéraire dans le mouvement des Gilets Jaunes ?

Affiche de la soirée Le Bal Jaune organisée à Paris, à la Générale Nord-Est , le 23 Juin 2019.
Affiche de la soirée Le Bal Jaune organisée à Paris, à la Générale Nord-Est , le 23 Juin 2019.

Longtemps, l’engagement a eu mauvaise presse auprès des écrivains. Le contexte, en proie à de violentes embardées, invite à s’interroger : les écrivains sont-ils à nouveau « engagés » ?

Y a-t-il de nouvelles poétiques politiques en littérature ? L’écrivain politique est-il forcément un écrivain de terrain ? Publier des livres suffit-il quand les rues voient éclore chaque semaine des mots formidables d’humour et d’inventivité ? Quelles circulations, quels croisements, avec les autres écrivains, venu.e.s des sciences humaines ou du journalisme ? Quelles lectrices, quels lecteurs possibles, quand la littérature, à quelques rares exceptions près, n’atteint qu’un lectorat restreint ?

Des questions abordées dans cette conférence à l’occasion de ce Bal Jaune organisé entre autre par le collectif Plein Le Dos que Radio Parleur vous a déjà fait rencontrer.

Avec : Nathalie Quintane, Francois Begaudeau, Sandra Lucbert, Arno Bertina, Mathieu Bareyre. Modération : Dominique Dupart.

Photographie de une : image de la seconde Assemblée des assemblées de Gilets Jaunes à Saint-Nazaire en Avril 2019. Photo de Violette Voldoire pour Radio Parleur.

1 COMMENT

Répondre

Please enter your comment!
Please enter your name here