Après #MeToo, le féminisme contemporain se recompose, et investit la culture pop. Le documentaire Pop féminisme, signé par Elise Baudouin pour Arte, et narré par Aïssa Maïga, raconte cet effet de mode, qui ressemble bien plus à une véritable révolution.

Le documentaire Pop féminisme, par Arte, commence dans la rue ou presque. A partir de 2017, des milliers de femmes à travers le mode défilent dans les rues. Elles dénoncent les violences sexistes et sexuelles, mais surtout reprennent des codes de la pop culture. Le refrain de Beyoncé « Who run the world? Girls! » devient à lui tout seul un slogan de manifestation. Depuis l’affaire Weinstein, le féminisme s’incarne dans toutes les sphères de la pop culture : défilés de mode, charts musicaux, littérature et grands films hollywoodiens.


Radio Parleur lance sa campagne de don ! Vous avez jusqu’au 2 décembre pour nous aider à récolter 20000€ en soutenant notre journalisme.


De nombreuses icônes, historiques ou nouvelles, illustrent donc ces nouveaux féminismes pop. Dans les années 1990, ce sont des stars telles que Madonna, Cyndi Lauper ou Neneh Cherry qui se dévoilent. Puis les Spice Girls, dans le sillage du collectif punk Riot Grrrl, incarnent le Girl Power. L’empowerment, qui dépeint la femme comme puissante et indépendante, s’affiche alors dans les clips et les salles obscures. L’écrivaine nigériane propose le slogan « We should all be feminists » (« Nous devrions tous être féministes« ), repris par Dior sur des t-shirts. Aujourd’hui les chanteuses Angèle ou Chilla, les rappeuses Cardi B ou Nicki Minaj se revendiquent féministes et prônent l’acceptation de soi. Le corps est désormais au cœur de l’émancipation féminine, dans la mouvance « body positive ».

Le documentaire Pop féminisme mêle donc ces témoignages de modèles, comme Chilla, Zahia Dehar (actrice et créatrice de mode), ou Roxane Gay (écrivaine noire américaine), à des analyses historiques et journalistiques. Bibia Pavard, historienne, Florence Montreynaud, militante du MLF, Leïla Slimani, autrice, racontent le féminisme aujourd’hui. Ce tour d’horizon féministe donne à voir des femmes modernes et insoumises. Il ne contourne pas pour autant les controverses internes à ces mouvements toujours plus pop et joyeux.

Pop féminisme, des militantes aux icônes pop, réalisé par Élise Baudouin (2018). Disponible en replay sur Arte jusqu’au 4 janvier 2021.

Répondre

Please enter your comment!
Please enter your name here