fbpx
Les “petites mains”, ces “smicard·es” indispensables au quotidien Camion des éboueurs, dit maintenant ripeurs, à la fin de la tournée.

Camion des éboueurs, dit maintenant ripeurs, à la fin de la tournée.

L'équipe de la poste d'un village de 3000 habitant·es devant leur voiture jaune.
Eboueur, dit “ripeur” à la fin de sa tournée.
Arnaud devant le camion des éboueurs, dit maintenant ripeurs, à la fin de la tournée.

Soutenez le média qui fait résonner vos luttes ! Faites un don à Radio Parleur.