L’Hebdo Parleur, c’est votre mise à jour sur l’actualité des luttes sociales. Votre podcast pour faire le tour des sujets forts de la semaine avec les reporters de Radio Parleur… directement dans vos oreilles !

Dimanche 15 mars, c’est le 1er round des élections municipales. Que l’on se réfère à la boxe, au catch ou aux jeux vidéos, l’idée reste la même : pas de pitié ! Les joueurs, nos maires, ces héros sont-ils davantage Superman ou Spartakus ? Américains ou Russes ? Cette semaine dans l’Hebdo Parleur, nous revenons sur l’américanisation de la vie politique. Et ce, grâce à des personnages hauts en couleurs : des bolcheviks en embuscade !

La grivoiserie à la française au programme de l’Hebdo Parleur

L’américanisation de la vie politique est pourtant un réel sujet dans ce contexte de campagne électorale. Car si l’histoire de Bill Clinton, aux Etats-Unis, avait retenti dans le monde entier, Benjamin Griveaux a lui aussi eu son moment de gloire pour la Saint-Valentin. Mais pourquoi cette affaire a-t-elle été créé tant d’émois, pourquoi ce scandale?

L’équipe de l’Hebdo Parleur a sa théorie bien à elle : l’ex-candidat à la mairie de Paris est pris dans un conflit mondial… Voyez plutôt : d’un côté, des Américains voulant sauver Griveaux et son image du père de famille, propre sur lui, avec laquelle il joue depuis déjà longtemps ; et des Russes, tentant de l’écraser coûte que coûte ! Cette fable saugrenue, inventée pour l’Hebdo Parleur, permet de revenir sur ce qui a pu se dire d’intéressant ou non, avant d’entamer un nouvel épisode de cette scabreuse facette de la vie politique française.

Le #metoo des candidats

Cette affaire grivoise a été l’occasion pour de nombreuses féministes de rappeler l’importance du consentement, même lorsqu’il s’agit d’envoyer des photos. Dans un billet publié vendredi 14 février sur Libération, Ovidie (journaliste, réalisatrice et documentariste) rappelle que la victime dans l’histoire est celle à qui a été envoyé cette image sans qu’elle l’ait demandé, et qu’elle est dans son droit de porter plainte.

Rappelons que dans le contexte de la campagne électorale, 250 personnalités du monde politique et associatif ont appelé à écarter des listes municipales « les candidats sexistes et responsables de violences ». On revient d’ailleurs sur l’histoire de Marc Petit, un maire communiste accusé d’un baiser sans son consentement.

La démocratie en péril ?

Mais alors que l’espace médiatique est peuplé de grivoiseries, que le mouvement #MeToo tente de déconstruire les inégalités et la violence, qu’en est-il de la démocratie ? Les sujets politiques qui occupaient la scène médiatique avant le scandale Griveaux semblent passer au second plan, comme nous le rappelle ce manifestant contre la réforme des retraites :

« Les vrai atteintes à la démocratie aujourd’hui sont l’empêchement de manifester, le 49.3 qui point le bout de son nez, la mutilation. Ce sont de vrais outils qui mettent à mal aujourd’hui la démocratie, et non pas une pauvre vidéo d’un mec qui joue avec son popole »

Le peuple est appelé à s’exprimer dans les urnes le 15 mars, alors qu’il gronde déjà depuis quelques mois. Ces élections seront-elles l’occasion de rappeler le mécontentement général, ou offriront-elles un énième moment pour le gouvernement d’asseoir son pouvoir vertical et régalien ? Episode à suivre, la mêlée n’est pas prête de se terminer.

L’Hebdo Parleur est préparé chaque semaine par Violette Voldoire, Etienne Gratianette et Julie Maréchal. Photo de Une : Tim Buisson.

Pour écouter les épisodes précédents de l’Hebdo Parleur, notre playlist :

Répondre

Please enter your comment!
Please enter your name here