L’anthropologue et philosophe Pierre Charbonnier a sorti début 2020 son dernier livre, Abondance et liberté, une histoire environnementale des idées. Il y réalise une archéologie des idées politiques depuis le XVIIIe siècle.

Une histoire environnementale des idées

Pour revenir aux racines de la pensée écologiste, Pierre Charbonnier se plonge dans l’histoire des idées économiques, sociales et politiques. Celles-ci ont, depuis le XVIIIe siècle, majoritairement lié l’objectif d’émancipation ou de liberté à une augmentation des biens disponibles avec l’abondance en ligne de mire. Au-delà du « productivisme » aujourd’hui mis en cause, Pierre Charbonnier estime qu’il faut aller plus loin. Ce qui implique pour lui de s’interroger sur le « productionnisme » qui n’a cessé d’être la manière dominante de penser depuis, au moins, la révolution industrielle.

Dés le début de sa présentation, l’anthropologue revient sur son sous-titre : « Il fallait arrêter de chercher à l’écologie politique, une généalogie. […] Donc peut-être valait-il mieux inverser les termes du problème, et c’est cette fois le sous-titre du livre : Une histoire environnementale des idées politiques. C’est à dire chercher comment toutes configurations idéologiques, même au delà, toutes controverses sur la mise en forme des affaires collectives, met toujours en jeu des rapports collectifs au milieu. »

Pierre Charbonnier fait appel à différents penseurs, à l’instar de John Locke. Il revient sur plusieurs philosophies en commençant au XVIIIe siècle, bien avant la révolution industrielle, et retrace l’histoire d’une pensée écologique en poursuivant au XIXe siècle avec Jakob Von Uexküll, Thoreau, ou encore le géographe et militant anarchiste Elisée Reclus.

Des racines socialistes ?

La présentation du livre s’est déroulée au Lieu-Dit, café et scène politique du 20e arrondissement de Paris. Le débat consécutif a questionné l’héritage socialiste de la question environnementale. Peut-on voir chez Marx des racines d’une pensée écologiste ? Pierre Charbonnier réfute cette idée, bien qu’elle ait séduit quelques penseurs contemporains. L’écologie politique est une discipline dont les portes d’entrées sont multiples, dont celle que le philosophe propose ici une approche avec Abondance et liberté.

Une conférence enregistrée par Julie Maréchal. Photo de Une : couverture de l’ouvrage Abondance et Liberté.

  1. 6
  2. 0
  3. 4

La production de ce sujet a nécessité :

Heures de travail
€ de frais engagés
membres de la Team
Parleur sur le pont

L’info indépendante a un coût, soutenez-nous

Répondre

Please enter your comment!
Please enter your name here