« Faire pipi sous la douche ne suffira pas ». Cette remarque pleine de bon sens nous a servi de titre pour un reportage sur la marche climat, mais aussi de question : si nous avons le pouvoir de modifier nos comportements, quel poids cela a-t-il sur les décisions prises par les responsables politiques ?

Avec Cécile Duflot, directrice générale d’Oxfam France, Marie-Monique Robin, documentariste, Olivier Razemon, journaliste et Séverine Durand, socio-anthropologue de l’environnement,  la discussion était passionnante. Inondations, réchauffement climatique et l’expérience immédiate que chacun・e peut en faire, le temps perdu à discuter avec les climato-sceptiques : nous avons passé ensemble en revue tous les grands sujets actuels de l’écologie.

En effet, l’un des thèmes choisis cette année par Le Monde interrogeait le rapport entre l’écologie et les médias. De notre côté, nous voulions réfléchir à la fiabilité des informations disponibles sur l’écologie. Mais pour le public participant revenait de manière entêtante la question de l’efficacité de leurs propres comportements. Être écolo dans son quotidien, c’est très bien, mais comment peser sur les décisions environnementales, les politiques publiques, les sanctions du secteur privé ?

Le Grand Midi ou Jamais, l’émission participative de Radio Parleur s’est invitée avec cette question au Festival International de Journalisme de Couthures-sur-Garonne. Le temps du festival, Radio Parleur et Radio Campus France ont créé une radio éphémère sur le web et dans la région sur les ondes du 102.2 FM.

Tout l’été, retrouvez les meilleurs moments de l’expérience journalistique et radiophonique de Couthures-sur-Radio, et les rediffusions des podcasts qui ont marqué l’année de Radio Parleur.

Répondre

Please enter your comment!
Please enter your name here