Plus de 250 délégations, environ 800 personnes, trois jours de débats et des propositions concrètes. Tout ce weekend , l’Assemblée des Assemblées des Gilets Jaunes à remis le couvert. Une deuxième édition organisée à la Maison du peuple à Saint-Nazaire. Tous et toutes se sont retrouvé.e.s pour enraciner le mouvement et proposer une autre manière d’inventer notre démocratie.

Créer du commun, penser une sixième République, reconquérir les services publics, lutter contre la fraude fiscale, mutualiser les outils de travail et même abattre le capitalisme. À la maison du peuple de Saint-Nazaire, toutes ces idées et bien d’autres encore ont animé les débats, échanges et les décisions prises pendant ces trois intenses jours d’assemblées générale.

Près de 800 personnes venues de toute la France ont débattu lors des différents ateliers consacré à toutes les thématiques du mouvement. Parmi elles, l’établissement de revendications,la réflexion sur un fonctionnement démocratique mais aussi les questions de stratégie, de communication, de répression et de préparations d’actions communes. Des propositions débattues lors de grandes séances plénières, aux échanges parfois houleux. Un petit air de Nuit Debout flottait parfois dans les débats.

Gilets Jaunes Saint Nazaire
Le groupe de travail « Stratégie à court terme » à l’assemblée des assemblées des Gilets Jaunes à Saint-Nazaire. Photographie : Radio Parleur.

Et maintenant, la suite du mouvement

La sempiternelle convergence des luttes était très souvent évoquée. Le lien avec les quartiers populaires parfois rappelé. Les écologistes n’ont pas été oubliés. Le groupe local d’ANV COP21 est venu présenter sous les hourras ses actions de décrochage des portraits d’Emmanuel Macron dans les mairies. Les prochaines actions étaient d’ailleurs au cœur des discussions : blocages et autres mobilisations vont remplir le calendrier dans les mois à venir.

Dans l’ensemble, tous les participants ont été impressionnés par l’organisation extrêmement pointue du week-end et pensent déjà au suivant. Deux villes sont en lice : Montpellier dans l’Hérault ou Monceau-les-Mines en Saône et Loire.

Reportage, à Saint-Nazaire, réalisé par Laury-Anne Cholez, Guillaume Hubert et Violette Voldoire. Photographies de Violette Voldoire. 

 

Répondre

Please enter your comment!
Please enter your name here