Au Lieu-dit, bar parisien habitué des rencontres culturelles et politiques, se tenait mercredi 19 septembre une conférence – débat autour d’un livre de l’historienne Ingrid Hayes. Elle y raconte l’épopée de la radio pirate « Lorraine coeur d’acier ». L’événement était organisé par la Société Louise Michel, et Radio Parleur vous propose de réécouter cette rencontre dans un podcast.

Pour comprendre rapidement l’objet du livre, il faut revenir en 1979, près de Longwy en Lorraine. A cette époque, la région est encore très industrielle. Mais le gouvernement Barre désire démanteler la sidérurgie longovicienne, jugée non compétitive. C’est donc dans un contexte de lutte, avec une classe ouvrière encore puissante, que nait une radio libre, « Lorraine coeur d’acier ». Pilotée par la CGT, elle va assez rapidement devenir une aventure collective et dépasser les schémas de propagande syndicale pour saisir sur le vif l’ordinaire des rapports sociaux et des modes de domination, qu’ils soient culturels, de genre ou de nationalité.

 

Répondre

Please enter your comment!
Please enter your name here