Au bal des actifs, demain le travail » Douze nouvelles, douze fictions pour questionner le travail qui vient. C’est la très belle idée de ce recueil de récits édité par la maison La Volte. En Avril 2017, nous avonis pu échanger avec Alain Damasio, auteur entre autre du chef-d’oeuvre La Horde du Contrevent. Un entretien autour du thème du travail à réécoute à l’occasion de la sortie du nouveau livre de l’auteur « Les Furtifs ».

Alain Damasio est auteur de science fiction, d’anticipation et surtout créateur de mondes miroirs. Des univers qui questionnent profondément le notre et qu’il continue de construire avec sa participation au recueil de nouvelles publié par les éditions La Volte : « Au bal des actifs, demain le travail », douze fictions qui explorent les mutations du travail qui vient.

Actualisation 18/04/2019 :   

Nous republions cet entretien autour du Bal des Actifs à l’occasion de la sortie du nouveau livre d’Alain Damasio « les furtifs » voici ci-dessous la présentation de cette oeuvre que vous retrouvée sur le site de son éditeur La Volte.

ls sont là parmi nous, jamais où tu regardes, à circuler dans les angles morts de la vision humaine. On les appelle les furtifs. Des fantômes ? Plutôt l’exact inverse : des êtres de chair et de sons, à la vitalité hors norme, qui métabolisent dans leur trajet aussi bien pierre, déchet, animal ou plante pour alimenter leurs métamorphoses incessantes.

Lorca Varèse, sociologue pour communes autogérées, et sa femme Sahar, proferrante dans la rue pour les enfants que l’éducation nationale, en faillite, a abandonnés, ont vu leur couple brisé par la disparition de leur fille unique de quatre ans, Tishka – volatilisée un matin, inexplicablement. Sahar ne parvient pas à faire son deuil alors que Lorca, convaincu que sa fille est partie avec les furtifs, intègre une unité clandestine de l’armée chargée de chasser ces animaux extraordinaires. Là, il va découvrir que ceux-ci naissent d’une mélodie fondamentale, le frisson, et ne peuvent être vus sans être aussitôt pétrifiés. Peu à peu il apprendra à apprivoiser leur puissance de vie et, ainsi, à la faire sienne.

 

Au Bal des actif, précédente publication à laquelle à participé Alain Damasio en 2017 est un recueil de nouvelles sur un thème majeur de nos sociétés occidentales : Le travail qui vient. enjeu canonique des élections présidentielles, première cause de mouvements sociaux lors de la Loi El Khomri et de dossiers dans la presse. Et si la fiction s’en mêlait à son tour ?
Entre disparition et retour au plein-emploi, les écrivains de science-fiction prennent parti. Lorsque les éditions La Volte lancent, le 1er mai 2016, en pleine ébullition de « Nuit Debout », l’appel à textes qui conduira au présent recueil, les ambitions levées pour les auteurs sont claires : dans un monde aux mutations espérées et redoutées à la fois, anticiper et projeter les devenirs possibles du Travail.

On présageait des utopies positives ; il en émerge des bribes, çà et là. Même si ce sont des textes résolument féroces, sombres parfois, indignés toujours, qui nous percutent de plein fouet. Dîner aux chandelles sur les ruines de la Commune de Paris ; burnout d’un écrivain face aux lois du marché ; jugement constant des uns par les autres sur un faux air de Black Mirror ; uberisation XXL dévorant l’énergie vitale de jeunes actifs sur-diplômés ; trader S.D.F. ; coach à la dérive ; intelligences artificielles séditieuses ; révoltes sociales dans un centre de tri de cercueils…

Telle est l’admirable fête du Bal des Actifs, ce marché furieux où chacun se vend, se donne, se perd ou se vole, cette sarabande au bord du gouffre qu’est notre présent.

Un entretien réalisé par Martin Bodrero avec Antoine Voland.

 

2 COMMENTS

Répondre

Please enter your comment!
Please enter your name here