L’utilité du métier d’aide à domicile n’est plus à démontrer. Ces professionnel.le.s, très majoritairement des femmes, interviennent auprès de personnes isolées et vulnérables pour du ménage, du repassage, des repas… Pourtant, ils et elles ont toujours connu des salaires dérisoires. Pire, elles et ils dénoncent des conditions de travail toujours plus difficiles. Ce paradoxe entre une « fonction » sociale indispensable et le traitement proposé à celles et ceux qui l’accomplissent, c’est ce qu’on va interroger ensemble dans ce nouvel épisode de Penser Les Luttes.

Nos invité‧es :

    • Sabrina El Bekhtaoui est aide à domicile depuis plus de 6 ans pour une association à Paris. Elle est aussi membre du collectif La force invisibles des aides à domicile, collectif national de défense des droits des aides à domicile.
    • François Xavier-Devetter est économiste au centre lillois d’études et de recherches sociologiques et économiques. Il est le co-auteur du livre Les services à la personne (Ed. La Découverte). Il est signataire d’une tribune en 2020, appelant le gouvernement à repenser le décompte du temps de travail pour augmenter les salaires.
    • Laurence Cohen est sénatrice communiste du Val-de-Marne. Elle est membre de la commission des Affaires sociales.

Aides à domicile,  un métier dans l’impasse

Manque de budget ? De formation ? D’harmonisation des salaires et des politiques départementales ? Rentabilisation à tout prix ? Au cours de cette émission,  on interroge avec nos invité.e.s les raisons du manque d’évolution de cette profession en souffrance.

Environ 600 000 personnes travaillent comme aide à domicile en France, pour un salaire moyen de 900 euros. Pour beaucoup il s’agit d’activité à temps partiels et souvent dans des conditions précaires. Une situation qui provoquent de plus en plus de mobilisation sociale comme à La Rochelle où une dizaine d’auxiliaires de vie sociale du Centre communal d’action sociale (CCAS) de La Rochelle ont manifesté mercredi 30 mars. Dans un article du journal Sud-Ouest, elles réclament 23 postes supplémentaires. Des moyens « nécessaires » pour cesser de se sentir « matraitantes »


Radio Parleur à besoin de vous ! Faites un don et soutenez des podcasts libres et indépendants pour continuer à penser ensemble les luttes sociales, 


Cette prise de conscience ne date pas d’hier. Elle se poursuit aujourd’hui, avec le récent scandale des ehpad Orpéa provoqué par la parution du livre « Les Fossoyeurs » du journaliste Victor Castanet. Une enquête fleuve qui illustre, une fois de plus, le manque de considération de notre société envers les seniors. La crise sanitaire a, quant à elle, accentué l’isolement des personnes vulnérables et, donc, la nécessité du travail des aides à domicile. Ces réalités, mais également l’ensemble des difficultés rencontrées par les aides à domicile et les nombreuses résistances freinant la reconnaissance de leur profession, sont dénoncées dans le documentaire de François Ruffin et Bruno Bonnell, Debout les femmes, sorti en 2021.

Animation : Tristan Goldbronn. Co-animation : Clémentine Eveno. Production : Clémentine Eveno et Raphaëlle Besançon. Réalisation : Tristan Goldbronn. Visuel de Une : Nollaig Dipode.

Répondre

Please enter your comment!
Please enter your name here