Après leur absence en 2020, les Out d’Or sont de retour. En 2021, la cérémonie récompensera à nouveau les meilleurs reportages, documentaires, coup d’éclats artistiques et éditoriaux  traitant des thématiques LGBTI.

L’année 2021 a eu son lot de sujets LGBTI dans la presse, souvent assez mal traités. On peut repenser aux dossiers transphobes dans certains journaux réactionnaires ou à la couverture pas toujours informée autour du vote de la PMA cet été. Mais au milieu de tout ça, il y a des articles, des enquêtes ou des reportages qui couvrent ces sujets avec respect et pertinence. Ce sont ces sujets qui seront récompensés lors des quatrièmes Out d’Or, diffusée jeudi prochain à 20 heures par France 3 Hauts-de-France. Organisés par l’Association des Journalistes LGBT, cet évènement annuel avait été annulé l’an dernier à cause de la pandémie de COVID-19. Vous pouvez d’ailleurs déjà voir la liste des nommé·es.


Sur le même thème, découvrez cet entretien avec la présidente de l’AJL: Rachel Garrat-Valcarcel: dans les médias, les transidentités « plus qu’une question militante »


Une édition sous le signe de la lutte contre le VIH

L’AJL avait déjà organisé en juin dernier la seconde édition de Out l’émission. Le climat médiatique autour des transidentités étant nauséabond ces derniers mois, l’émission portait sur le traitement médiatique de la question. Cette année marque les quarante ans des premiers sujets dans la presse sur les personnes atteintes par le VIH. L’association met donc un coup de projecteur sur ce sujet. L’occasion de voir l’évolution du traitement médiatique depuis 1980 et ainsi de réfléchir aux erreurs qui ont répétées lors de la médiatisation du COVID-19.

Un article de Elin Casse. Photo de Une: Camille Richer pour l’AJL.

Répondre

Please enter your comment!
Please enter your name here