Mercredi 1er mai, c’est la fête des travailleuses et des travailleurs. Depuis 5 mois, les syndicats, à l’exception de l’Union Syndicale Solidaire, renâclent à marcher avec des Gilets Jaunes désabusés par les corps intermédiaires. Le 1er mai peut-il changer la donne ? L’union entre Gilets Jaunes et syndicats est-elle impossible ? Début de réponse dans La Mensuelle de Radio Parleur, sur les ondes de notre partenaire Radio Campus Paris.

Un an après une édition 2018 marquée par des violences et les exactions d’un faux policier nommé Alexandre Benalla, cette Fête du travail millésime 2019 s’annonce chargée.

En effet, Emmanuel Macron aura présenté les enseignements qu’il tire de son « Grand Débat ». Une fois encore, les Gilets Jaunes comptent bien profiter du marronnier syndical pour faire entendre leur détermination. Ainsi que les revendications qui animent leur mouvement.

Côté syndical, ce 1er mai est-il l’occasion  »d’apprendre à connaître » les Gilets Jaunes (comme nous l’expliquait Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT, en mars) ? Finalement, ces forces sociales peuvent-elles commencer à construire des convergences ?

On en parle dans cette émission avec nos invité.e.s :

Odile Henry, professeure de sociologie au département de science politique à l’Université Paris 8 et engagée dans le mouvement des Gilets Jaunes.

Fabrice Angéi, secrétaire confédéral de la CGT.

Eric Beynel, porte-parole de l’Union syndicale Solidaires.

Une émission présentée par Romane Salahun avec Guillaume Hubert, réalisation : Étienne Gratianette, chroniques : June Loper, Maxime Fassiotti

Répondre

Please enter your comment!
Please enter your name here