L’élection présidentielle 2022 est dans à peine 5 mois. Pour entendre un autre écho de la parole politique et comprendre comment les luttes infusent dans la campagne, Radio Parleur s’associe à Brain pour vous proposer l’Interview Sans Filtre ! Chaque mois, femmes et hommes politiques passent sur le grill pour répondre aux questions de nos journalistes. Pour cette première, c’est l’écologiste Sandrine Rousseau qui s’est prêtée à l’exercice.

Chaque mois dans l’ISF, on va prendre le temps avec nos invité.es et notre partenaire Brain de comprendre ce qui les pousse à s’engager dans l’élection présidentielle, en tant que simple soutient ou en tant comme candidat·e !

Radio Parleur x Brain : Sandrine Rousseau à cœur ouvert

Aujourd’hui, Sandrine Rousseau a accepté de s’asseoir dans le fauteuil de Brain et de Radio Parleur. Économiste et vice-présidente de l’université de Lille, elle a porté une candidature résolument radicale et écoféministe lors de la primaire des écologistes. Une campagne où elle créée la surprise. Elle a qui l’on a dit qu’elle portait une candidature « de témoignage », a finalement talonné de 2000 voix seulement Yannick Jadot.

Devenue en quelques mois, une figure incontournable de la parole écologiste et féministe en politique, elle fait désormais campagne aux côtés de son ancien adversaire, le poussant à assumer davantage une certaine radicalité. « Je pense que le combat de Yannick Jadot est radical, même s’il ne vient pas des combats sociétaux. Il vient quand même de Greepeace. »


Radio Parleur à besoin de vous ! Faites un don pour soutenir une information libre et indépendante en podcast


Batailles culturelles et retour aux racines des problèmes

Dans cet interview sans filtre, elle évoque la candidature de Yannick Jadot, la faiblesse des thématiques de gauche, son combat pour une écologie intersectionelle  ou encore son engagement féministe. « Je pense avoir été reconnue dans les mouvements féministes, parce que je ne suis pas dans une posture surplombante. Je suis là au moment ou on sert le café, et ou on se dit au revoir le soir. »

Sur la gauche, qui a bien du mal aujourd’hui à ne pas parler de sécurité, « et c’est incroyable de mépris, c’est penser en fonction des sondages. » Sécurité, laïcité, immigration, des thèmes sur lesquels Sandrine Rousseau a un discours sans équivoque. « Oui, je suis pour l’immigration. Pour l’accueil des personnes immigrées en France. Pour leur naturalisation.« Des thèmes sur lesquels elle estime que la gauche a perdu une forme de « bataille culturelle ». Pour redonner de l’ampleur aux discours de gauche, l’ex-candidate veut continuer de mener ces batailles culturelles, face aux discours de droite aujourd’hui confortablement installés.

Retrouvez cet entretien en vidéo sur la chaîne Youtube de Brain :

Un entretien présenté par Martin Bodrero et Yann Quercia (Brain), réalisation et montage : Django Durand. Musique du générique:  K For Kool par Kuromaru sous licence creative commons. Photographie de Une : Sandrine Rousseau.

Répondre

Please enter your comment!
Please enter your name here