A l’occasion de la sortie du documentaire « l’Assemblée », tourné pendant Nuit Debout au printemps 2016, Radio Parleur s’associe à l’équipe du film pour diffuser les débats organisés après les projections à l’Espace Saint-Michel à Paris. Après les sociologues Monique et Michel Pinçon-Charlot et un débat sur les violences policières, c’est aujourd’hui au tour de Loïc Blondiaux professeur de science politique à la Sorbonne de prendre la parole.

 

Au printemps 2016, Loïc Blondiaux, professeur de science politique à la Sorbonne, est intervenu plusieurs fois sur la place de la République à la demande de certaines commissions.
Il est toutefois bien conscient que la force de Nuit Debout est d’avoir « ouvert une brèche dans un monde qui donne la parole à quelques uns et qui empêche les autres de s’exprimer. Un peu comme ce qui s’est joué en mai 68, où il y avait une forte demande de parole ».
Il estime que l’Assemblée rend compte d’une expérience collective de manière polyphonique. « Il n’y a pas de héros dans l’Assemblée, avec un refus de toutes les petites ficelles de narration auxquelles on est habitués, où on individualise l’aventure. Alors que Nuit Debout a refusé toute forme d’héroïsation. Et le film est à l’image de cela ».
Une conférence passionnante proposée dans le cadre de la sortie de L’Assemblée, réalisé par Mariana Otero. Un documentaire dont Radio Parleur est partenaire. Vous retrouverez toutes les villes où voir le film sur le site internet.

Répondre

Please enter your comment!
Please enter your name here