Ceux et celles qui l’aiment la nomment la capitale des Alpes, les autres parlent plutôt de la « cuvette » ou de la polluée. Deux images réductrices pour une ville où les luttes et les alternatives sont en effervescence. Pour ce mois d »avril, la mensuelle de Radio Parleur vous propose un numéro spécial. Une heure et vingt minutes de Radio Parleur pour un tour d’horizon non-exhaustif des combats et des initiatives qui fleurissent au pied des montagnes.

Vue de la ville de Grenoble depuis le site depuis le fort de la Bastille. Photographie : creative commons

POUR CETTE MENSUELLE D’AVRIL, RADIO PARLEUR S’INSTALLE À GRENOBLE 

Notre équipe était en Isère ce weekend pour participer à la première édition du Festival radio Écoute.s. Une émission enregistrée samedi 21 Avril dans la capitale des Alpes dans le cadre des 25 heures de direct organisées par Radio Campus Grenoble.

UNE ÉMISSION À ÉCOUTER DE 20H À 21H SUR RADIO CAMPUS PARIS 93.9 FM

 

Un thème : les luttes locales et lieux alternatifs à Grenoble

Des invité.es :

–« Bulle », membre de la cantine végan la Tambrouille et impliqué dans les mouvements étudiants contre Parcoursup​ ainsi que Judith, étudiante mobilisée à l’université de Grenoble occupée.

-Simone, militante de l’aide aux exilés à Grenoble et « Camille », une personne migrante qui se bat depuis plusieurs années pour être régularisée.

–Marc, membre du Collectif de l’étoile ferroviaire de Veynes qui lutte contre la fermeture d’une « petite ligne » SNCF​, celle qui relie Grenoble à Gap.

– Virgil et Cyril de l’équipe du bar associatif L’engrenage​, le lieu alternatif qui fait à nouveau vibrer le quartier Saint Bruno au cœur de la ville et qui revendique un Grenoble métissé et populaire.

Une émission présentée par Martin Bodrero avec Prisca DC et Flore Di Sciullo à la co-interview et Vincent de Radio Campus Grenoble à la réalisation.

Répondre

Please enter your comment!
Please enter your name here