Pari gagné pour les zadistes !Ce samedi 8 octobre entre 12 500 et 40 000 personnes venues de toute la France et parfois d’ailleurs, pour la plupart munies de bâtons, ont défilé sur la Zone à Défendre, à une quinzaine de kilomètres au nord de Nantes. Revivez la mobilisation avec les photos de notre photographe : Marc Estiot.

De quoi affermir le moral des opposants au projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, déjà fortement mobilisés à plusieurs reprises cette année et pas découragés devant la consultation locale organisée par le gouvernement le 26 juin dernier.

Partis depuis des points de départ différents, les trois cortèges se sont élancés à 10h à travers les petits chemins du bocage et sous un frais soleil d’automne.

« Que résonnent le chant de nos bâtons » c’est le nom qu’ont donné les opposants à cette journée de mobilisation dans le bocage nantais : un hommage aux pèlerins et aux jacqueries de l’Ancien Régime, ainsi qu’à la marche des paysans du Larzac sur Paris, en 1978.

Équipés de bâtons de frêne, de canne de marche ou de bambou et parfois même, de club de golf, ils ont convergé vers l’aire centrale de rassemblement prévue pour l’occasion au champs de Bellevue. En cour de route, Ils ont participé au montage de deux hangars en bois ; les hangars de « l’avenir » et de « la défense », qui serviront pour l’un à un atelier de menuiserie, pour l’autre, à l’accueil des soutiens venus en cas d’opération d’évacuation par la police.

Face à la menace d’une évacuation du secteur cet automne, les opposants ont ensuite planté chacun leur bâton dans un talus, se promettant de revenir le chercher si la ZAD se trouve en danger.

Avec des images réalisées par notre photographe Marc Estiot, Radio Parleur vous livre ici un petit aperçu de ce week-end militant.

Répondre

Please enter your comment!
Please enter your name here